Conseil du partenaire

5 conseils pour faciliter l’accueil de stagiaires en entreprise

Vous avez pris la décision d’accueillir un stagiaire dans votre entreprise? Félicitations! En invitant un stagiaire à se joindre à votre équipe vous aurez l’occasion de recevoir et de mettre en valeur un jeune talent qui saura vous soutenir dans certaines tâches, apporter des idées nouvelles et un regard neuf sur votre entreprise, et qui sait, peut-être devenir votre futur employé! D’autre part, votre ouverture lui permettra de faire l’adaptation de ses connaissances scolaires dans des situations réelles de travail, de connaître la culture et le milieu professionnel liés à sa formation et de prendre confiance en ses nouveaux moyens.

Pour y arriver avec succès de part et d’autre, quelques considérations sont essentielles :

La sélection : Faire passer une entrevue de stage est une excellente façon d’évaluer si la personne stagiaire possède la personnalité qui convient à la culture de l’entreprise, d’assurer le lien entre les aptitudes de la personne et le travail à faire ainsi que de valider les compétences nécessaires à la réalisation du stage. Un cahier de stage fournira des indications précieuses à ce sujet.

L’accueil : Il est important de bien recevoir la personne stagiaire qui se retrouvera dans un nouveau milieu de travail. Parfois, il s’agit pour elle d’un premier contact avec le monde de l’emploi. Ainsi, en prenant le temps de discuter avec elle, de lui présenter son superviseur ou la personne ressource dans l’entreprise, elle se sentira rassurée. Le sentiment d’être attendu est toujours gagnant et permet de mettre à l’aise le stagiaire. En agissant ainsi, l’entreprise place le jeune stagiaire en condition idéale pour la réalisation de son travail.

La supervision : Identifier une personne qui assurera la supervision du travail ainsi que les relations avec l’entourage du stagiaire sont essentielles. Cette personne devra effectuer un suivi régulier. À cet effet, prévenir et mieux encore, mettre dans le coup les autres employés qui peuvent avoir à travailler et à collaborer avec la personne stagiaire, complètent et ajoutent à la qualité de la supervision.

L’environnement de travail : Un environnement de travail sain et adéquat est à prioriser. La personne y retrouvera uniquement les outils nécessaires à l’exécution de ses tâches.

Offrir un salaire ou non? : Un stage de fin de formation n’est pas un emploi. Il n’y a donc aucune obligation de votre part de rémunérer le stagiaire. Cependant, plusieurs entreprises le font pour toutes sortes de raisons. Il revient au milieu d’accueil de considérer et de prévoir, le cas échéant, cet aspect financier.  On peut également rétribuer de différentes façons : dîners, allocations de dépenses, chèques-cadeaux, rabais divers, par exemple.

La pertinence des stages en milieu professionnel n’est plus à démontrer. Une personne stagiaire, jeune ou adulte, se souviendra toujours de son stage et retiendra le nom du milieu où elle a été accueillie lors de sa première expérience professionnelle.