Conseil du partenaire

Dunton Rainville Avocats : Les obligations de l’employé…pas juste au travail !

Par Camille Flipot, avocate

Vous vous rappelez de cette histoire, au printemps dernier, du jeune homme ayant fait des commentaires grossiers à une journaliste de la CBC alors qu’elle était en ondes? Et, plus récemment encore, de celle de l’animateur de radio Jeff Fillion, qui a publié, sur son compte Twitter, des propos jugés méprisants à l’égard d’Alexandre Taillefer ? Si ces deux hommes se considéraient rigolos sur le coup, croyant leurs « blagues » respectives sans grandes conséquences, ils ont dû réagir autrement en apprenant qu’il en était tout autre du côté de leurs employeurs, lesquels ont, de part et d’autre, considérés que la conduite de leurs employés était en contravention directe avec le code d’éthique de leurs entreprises et méritait une sanction. Ainsi, dans les deux cas, les employés ont été congédiés .

Ces évènements médiatisés, ayant soulevé pour un temps l’indignation publique, illustrent néanmoins que les employés peuvent avoir à répondre de leur comportement auprès de leur employeur et ce, même lorsqu’il s’agit de gestes commis à l’intérieur des sphères de leur vie privée. En effet, en certaines circonstances, un employeur pourra être justifié d’intervenir auprès d’un employé en raison de gestes commis à l’extérieur du travail, particulièrement lorsque par ses actions, celui-ci s’est placé dans une situation incompatible avec ses fonctions, rompant ainsi le lien de confiance nécessaire au maintien de son emploi.

Pour lire l’article complet