Conseil du partenaire

Raymond Chabot Grant Thornton : L’impôt au décès

Savez-vous qui héritera de vos biens à la suite de votre décès? Et savez-vous quelle part de votre succession ira renflouer les coffres de l’État?
Au moment de votre décès, vous serez réputé avoir disposé de tous vos biens. Il pourra en découler un impôt à payer, en fonction notamment de la nature et de la valeur des biens que vous détiendrez à ce moment. En l’absence d’une planification adéquate, votre succession pourrait se voir obligée de vendre certains éléments d’actif afin de payer cette facture d’impôt.
Afin de vous permettre de déterminer vos besoins en matière de planification fiscale et testamentaire, nous vous offrons ici un bref aperçu des règles relatives à l’impôt au décès ainsi que de l’importance que revêt le testament.

Pour lire l’article complet de Raymond Chabot Grant Thornton