Nouvelles communautaire

La cathédrale Saint-Jean-l’Évangéliste menacée : la communauté d’affaires invitée à faire sa part

La Fabrique Saint-Jean-l’Évangéliste sollicitera, dans les semaines à venir, les gens d’affaires de la région afin de trouver des appuis dans le dossier de la sauvegarde de la cathédrale Saint-Jean-l’Évangéliste qui doit faire l’objet d’importantes rénovations d’urgence.

Les membres de la Fabrique souhaitent obtenir vos idées d’entrepreneurs, des pistes de solutions ou encore du soutien matériel et financier (déduction fiscalement avantageuse pour vos entreprises).

La cathédrale, un patrimoine religieux d’importance :
* Le terrain fut concédé par la Baronne de Longueuil le 3 novembre 1826 et le 4 mars 1828.
* En 1827, les entrepreneurs choisis pour la construction de la cathédrale se nomment Benjamin Holmes et Joseph Doyon.
* La bénédiction a lieu le 10 novembre 1828.
* Les cloches ont été bénies le 18 décembre 1853 par Mgr Joseph Larocque.
* Félix-Gabriel Marchand, le fils de Gabriel, l’un des fondateurs de la paroisse, a été baptisé dans la première église le11 janvier 1832. Félix-Gabriel Marchand sera député libéral du comté de Saint-Jean à l’Assemblée législative durant une période de 33 ans.
* Dans les années 1860, des travaux d’agrandissement de l’église paroissiale ont lieu dû à l’augmentation de la population. La cathédrale possédant une architecture classique traditionnelle ouvrira ses portes à l’été 1866. L’ancienne église de 1828 deviendra la sacristie que l’on connaît encore aujourd’hui.
* L’une des pièces les plus significatives de cette église est l’attique faisant voir le patron de la paroisse, l’apôtre Jean. C’est l’oeuvre de l’artiste Napoléon Bourassa, originaire de l’Acadie.
* En 1924 La Fabrique fera l’acquisition de cinq cloches dont le bourdon pèse 3 795 kg (10 167 livres).
* En 1934, l’église sera dotée d’une magnifique cathèdre en bois d’acajou, œuvre du sculpteur Elzéar Soucy.
* Le 22 juillet 1934, la Fabrique Saint-Jean-l’Évangéliste cède ses droits et ses biens à la Corporation épiscopale catholique romaine du diocèse de Saint-Jean-se-Québec. Par ce fait, l’église paroissiale est devenue la cathédrale de Saint-Jean
* 1958 : Achat d’un nouvel orgue qui sera installé par la compagnie Joseph Casavant de  Saint-Hyacinthe. Il s’agit du 4e orgue installé dans l’église.

Sylvie Graveline
Marguillère – section finance
Information historique :   M. François Boutin, Secrétaire de la fabrique  – Historien